À l'heure actuelle, si vous voulez un CD audio, vous avez deux solutions “légales” : le CD acheté chez un disquaire et la chanson acheté sur le net. Dans les deux cas, leurs prix sont excessifs et totalement injustifiés :

Le CD
Quand on achète un CD d'un gros label du disque, plusieurs choses entrent dans le prix que j'estimerais à 15€ :
  • La musique elle même (l'œuvre en quelque sorte, normal que l'on paye ça : un Picasso n'est pas gratuits non plus)
  • La rémunération de l'artiste (normal)
  • Une marge des intermédiaires (la marge n'est pas injustifié dans le fond)
  • Le CD lui même : l'objet (le matériaux) + la boîte
  • La jaquette : papier, encre, design, (une œuvre d'art à elle seule ? Certaines pochettes d'album sont magnifiques)
  • La publicité faite par le Major du disque
  • Divers autres trucs comme les graveurs, le transport du CD, les studios d'enregistrement, …
  • Taxes : TVA (1/5 du prix)

Bref, on imagine bien qu'un CD puise avoir un certains coût. Mais 15€, non. Quand on sait que l'artiste ne reçoit guère que 1€ par CD, et que 1CD vierge dans le commerce coûte 1€, et en estimant le boîtier + papier aussi à 1€, on arrive à 3€. On pourrait bien prendre 1€ pour tout ce qui est production, promotion et transport (mais c'est compté large : le transport d'un camion avec 10000 CD ne coûte pas 10000€ en carburant. Si on ajoute 1€ pour la maison de disque, on arrive autours de 5€. Ajoutez la TVA et ça fait 6€ pour un seul CD en comptant large.
Trouvez l'erreur.

Le téléchargement légal de musique en ligne
On va faire simple en prenant un CD moyen avec 15 chansons et faire comme si on ne pouvait pas prendre les chansons seules, comme dans le cas d'un CD. On arrondira le prix d'une chanson à 1€, ainsi un CD acheté sur internet coûte 15€. Voyons ce qui entre dans le prix :

  • La musique elle même,
  • La rémunération de l'artiste,
  • Une marge des intermédiaires,
  • Taxes.
Quand on sait que l'artiste reçoit moins que quand il vend en CD, on se demande vraiment où va tout cet argent… (quand je dis que l'on se le demande, c'est ironique) Par contre, avec les chansons payés en ligne :
  • On n'a pas d'objet physique,
  • On n'a pas de belle pochette ni de boîte,
  • La qualité de la musique est pourrie,
  • Notre chanson est lisible seulement sur un ordinateur, et encore : avec une seul ordinateur (sous Windows©®). Si on change d'ordi, on est dans la m*erde,
  • Parfois, on doit disposer d'une connexion internet constante. Pour lire le fichier, le lecteur se connecte sur le net pour voir si c'est pas piraté,
  • On ne peux pas faire ce que l'on veut de notre fichier MP3 que l'on a pourtant payé (pas possible de le copier, de le travailler, de le lire sur un baladeur externe quelconque, ou dans sa voiture,
  • Si le site web où l'on a payé la chanson ferme, nous on ne peut plus lire la chanson : notre chanson n'est lisible qu'avec le bon vouloir des maisons de disques (qui gèrent les sites web). Essayez donc de vous faire rembourser…

En gros on peut faire moins de truc avec et c'est aussi cher. Y'a comme un big problème là non ?
Pirater la musique La contrefaçon d'œuvres protégés par droit d'auteur ? À bien y penser, on est pas emm*rdé par les restrictions, la qualité est meilleur… Mais ceux qui justement font en sorte de rendre les CD si cher vous couperons internet.

Solution ?
Boycotter les achats de CD et de musique. Quand Hadopi aura fini de se retourner contre les Majors du disque eux même, peut-être se rendrons-t'il contre un jour qu'ils doivent changer leurs techniques commerciales vieille de 20 ans…
Mais on peut aussi :
  • Écouter la musique gratuitement sur le net.
  • Se tourner vers la culture libre (et la qualité est au rendez vous). Vous pouvez même payer les artistes directement si vous voulez.
  • De plus en plus d'artistes quittent les Majors et distribuent gratuitement leurs musique, libre à l'internaute de payer ou pas. Et ça marche.
L'avenir nous appartient : être des pigeons ou pas ?

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article