Logo Ubuntu de Canonical.

Voilà près d'un an que j'utilise quotidiennement Ubuntu et, outre le fait d'être très content, il m'arrive régulièrement de découvrir quelques trucs insignifiants au premier abord, mais dont on aurait du mal à se passer…
En voici une courte liste :

  • Les raccourcis (lien symbolique) : un simple glisser-déposer avec Shift + Ctrl maintenus font un lien vers un fichier ou un dossier! Et si je glisse-dépose avec le clic de la roulette, un menu s'ouvre et j'ai le choix : copier, déplacer, lier…
  • Je nettoie mes pages web à la main. Pour m'y retrouver, j'utilise l'indentation des balises. je veux indenter tout un paragraphe d'un rang? Je le sélectionne, je fais Tabs, et hop : tout le paragraphe est avancé d'un rang! Ça évite de faire chaque ligne une par une.
  • Le clavier sur 4 niveaux. J'explique : la touche E donne au premier niveau : "e" ; au second niveau "E" et au troisième niveau "€". Sous Ubuntu, toutes les touches ont 4 niveau : par exemple je tapes "¿" avec le 3ème niveau de la touche "virgule" ou "×" avec le 3ème niveau de la touche "point-virgule". Je peux ainsi taper Ç, ¥, Ø, ø, ÷, ±, ©, ® (et plein d'autres) simplement avec le clavier, pas le peine de rechercher partout dans les tables de caractères!
  • Conky : un tout petit logiciel qui, une fois lancé peut afficher ce que l'on veut intégré au papier peint : pourcentage CPU, RAM, Réseau, ports ip ouverts, météo, Email, musique… (et bien d'autres).
    Bien que la plupart des options sont du gadget, on peut voir au simple coup d'oeil un processus qui fout le bordel ou son adresse IP (locale ou publique). Le tout pour 2 méga de RAM occupés et pas baucoup de CPU (si on ne met pas trop de trucs ;-)
  • Et je ne parles pas du plaisir d'avoir plusieurs bureaux, ou du fait de pouvoir garder une fenêtre au dessus des autres en un clic!

Tout cela peut paraitre dérisoire, mais on s'y fait… Et au final, on gagne bien du temps!

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article