image sous CChttp://www.flickr.com/photos/lin/24660690" align="right" /> Comme vous le savez (ou pas) depuis l'été dernier, je suis passé de Windows XP à Linux Ubuntu. J'en avais marre de Windows. Sous Linux, j'ai re-découvert l'ordinateur : c'est moi qui commande à mon ordinateur quoi faire. Plus l'inverse. J'en suis extrêmement content.

Vous pensez alors que je suis devenu un gros pro-libre complètement anti-Windows? Non, mais je déteste Vista et internet explorer : je n'en ai que des problèmes (chez des amis, connaissances...) et aussi pour Internet Explorer (rien que ouvrir une page HTML en local, il me fait chier à attendre 2 minutes alors que Firefox me l'affiche instantanément. Merde,affiche cette page, bordel!

En ce qui concerne XP, j'ai travaillé dessus pendant deux ans, je le connais bien. Je l'ai encore en dual boot pour les jeux. Parfois, il m'arrive d'y retourner. Ça me fait bizarre, je pense aux moments que j'ai passé sous Windows...

C'est avec lui que j'ai appris à me servir d'un PC (bon, ok : J'ai eu Windows 95 et 98, mais j'étais petit, et je savais rien faire d'autre que des dessins avec paint). Quand j'y suis retourné (ça fessait bien 3 mois que je ne l'avais pas fait), je suis d'abord invité à attendre trois plombes que tout ai fini de charger, puis je peux commencer à jouer. Counter Strike! Je joue une demi heure, un peu plus, et là le jeu se bloque, Windows gèle et je dois éteindre le PC avec le petit bouton Reset.

M-E-R-D-E ! Finalement, l'émotion de "re-découvrir" le vieux Windows est parti très vite. Et je ne suis pas prêt de le retrouver.

AHHHH! Windows c'est toujours pareil : bug, in-contrôle, foutage de gueule! Raison de plus pour dire à dieu à ce truc qu'est Windows! Je reste sous Linux. Je suis content de Linux, donc j'y reste. Pas par principe, mais par ce que je préfère Linux, je n'aime pas d'un objet qui me dit quoi faire! Qui me raconte que y'a un problème "0x9356883684586" dans l'adresse 48688F345E8D de la mémoire, et en plus ne corrige rien, ne donne pas d'indication pour le réparer. Linux, si y'a un problème qu'il ne peut résoudre, il me dit comment faire.

Maintenant, l'expression "Linux je l'ai choisi, Windows on me l'impose!" prend tout son sens!

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article